En savoir plus

photo

Arbres, une exploration vivante

Inaugurée en 2022, le Muséum a choisi d’aborder la thématique de l’arbre à travers une installation temporaire, légère, ludique et sensorielle, initialement présentée sur deux sites, en centre-ville et aux Jardins du Muséum à Borderouge.

Terminé

Du au

Exposition terminée

L'exposition en détails

Pour sa nouvelle saison culturelle « Naturez-vous ! » inaugurée en 2022, le Muséum a choisi d’aborder la thématique de l’arbre à travers une installation temporaire, légère, ludique et sensorielle, initialement présentée sur deux sites, en centre-ville et aux Jardins du Muséum à Borderouge.

L’idée de nature est souvent associée à celle de l’arbre dont l’évocation fait naître différentes représentations : il est ancré dans le sol par ses racines, ses feuilles suivent le rythme des saisons, il peut être urbain, montagnard, se trouver au bord de la mer ou en pleine jungle.

La science se tourne depuis quelques années vers la communication des plantes et l’arbre en est un digne ambassadeur.

Cette exposition s’articule en 4 zones distribuées autour d’arbres totems. Placés au centre de l’exposition ils dirigent le visiteur vers les thématiques abordées.

photo

Nourris de terre, d’eau et de lumière

L’arbre est l’un des organismes vivants les plus anciens de la planète. Les arbres sont 400 fois plus nombreux que les êtres humains. Nous découvrons dans cet espace l’aspect biologique de l’arbre, de ses racines qui lui servent à boire à ses feuilles qui captent la lumière, en passant par les supers-pouvoirs de l’écorce qui lui servent de protection, de structure et d’empreinte.

Arbres, ces voyageurs immobiles

Contrairement à ce que l’on pense, les arbres ne sont pas immobiles et figés dans la terre, ils sont en constante évolution et s’adaptent continuellement aux changements de leur environnement. La floraison et la germination lui permettent d’être reconnaissable pour les animaux, de se reproduire et ainsi de s’étendre.

Arbres, un monde en soi

L’arbre, témoin du temps, nous raconte ce qu’il a vu, vécu, entendu et ressenti à travers les siècles. La littérature et l’ensemble des arts et cultures, se sont inspirés de l’arbre, que ce soit pour son arborescence, son côté apaisant, les sons qu’il produit.
Les arbres sont aussi sacrés pour certaines civilisations. Ainsi, le Ginkgo, symbolise la loyauté pour les samouraïs tandis que le Cèdre est le symbole de l’immortalité pour plusieurs religions.

L’arbre est également étudié scientifiquement pour ses vertus apaisantes et bénéfiques pour le corps.

Une biodiversité cachée

Ce dernier espace, partagé entre les Jardins du Museum et le Jardin botanique du centre-ville, nous présente le travail du photographe Cédric Pollet.

Gros plan sur les écorces des arbres qui renferment plus de secrets que vous ne le pensiez : couleurs, textures, fonction de protection et d’accueil d’une large biodiversité telle que champignons, oiseaux, insectes, mammifères ou plantes.